Petit lexique du pantalon

31 janvier 2018
Blog-Cover2

Selvedge, ardillon, finitions sartoriales, ganses… Vous ne comprenez pas toutes les spécificités du pantalon ?

On vous l’accorde, c’est un peu complexe.

Mais en tant que spécialiste, il est de notre devoir de vous aiguiller dans ces termes un peu barbares !

Ici, on vous explique tout pour que le pantalon n’ait plus aucun secret pour vous !

Et pour encore plus d’informations, cliquez sur les noms des définitions. : vous serez redirigé vers un article entièrement dédié, pour une explication complète et toujours plus détaillée !  😉

 

Les finitions du pantalon

 

Finitions Sartoriales : (adj.) Issu du mot latin « sartor », le mot est également largement utilisé en Italie puisque Sarto veut dire « tailleur ». Ces finitions sont l’ensemble des opérations ayant pour but de parfaire un produit terminé par la pose d’accessoires divers. Comme par exemple, l’ardillon, les ganses et le V d’aisance sont des finitions sartoriales.

6_finitions-sartorialesV2

 

Nos finitions sartoriales :

 

Le porte ardillon : (n.m.) C’est une petite boucle de tissu au niveau de la fermeture du pantalon, dans laquelle il suffit de glisser la pointe métallique de la ceinture pour la maintenir bien en place. Vous devez sûrement connaître cette sensation de ceinture qui tourne, que vous devez constamment remettre en place ! Eh bien, avec le porte ardillon c’est terminé, votre ceinture restera à sa place initiale.

1_porte-ardillon

Ganse : (n.f.) Il s’agit d’une bande de tissu qui recouvre les coutures intérieures des pantalon afin qu’elles soient plus solides et plus esthétiques. Par exemple, sur nos Jeans Bruts et Bermudas, elles sont faites du motif à fleurs iconique LePantalon.

2_ganse

V d’aisance : (n.m.) C’est cette petite fente à l’arrière de la ceinture. On la retrouve sur les pantalons sur-mesure ou de tailleurs. Cela apporte une certaine souplesse à la ceinture lorsque l’on s’assoit ou que l’on est entre deux tailles : indispensable pour un pantalon bien confortable ! Il arrive qu’avec certains pantalons vous vous sentiez oppressés notamment après un déjeuner, c’est là qu’intervient le V d’aisance. Cela vous permet de vous sentir plus à l’aise au niveau de la ceinture et permet d’avoir une certaine marge qui n’est pas de refus après un repas.

3_v-d'aisance

Rivet : (n.m.) Ce sont les clous en métal situé dans le coin des poches de jeans, inventé par Levi Strauss en 1873 pour renforcer les poches. À l’époque, ils avaient comme fonctionnalité première de renforcer les vêtements des ouvriers et des cow-boys. Aujourd’hui, il empêche vos poches de s’user avec le temps, et apporte une réelle esthétique à un Jean Brut.

5_rivet

Pour nos poches :

 

Point d’arrêt : (n.m.) Pour terminer la couture des poches du pantalon, on utilise un point d’arrêt. C’est une couture supplémentaire qui permet de renforcer la couture principale (ça ressemble à un petit boudin). Ainsi, vos poches ne risquent pas de se relâcher au fil du temps.

4_point-d'arret

 

Poches Passepoilées : (poches, adj.) C’est une poche coupée, dont l’ouverture est une fente bordée par une ou deux ganses de 1 à 2,5 cm de large. Discrètes et élégantes, il s’agit des poches arrières de nos Chinos, Bermudas et Flanelles.

7_poches-passepoilées

Pour retrousser votre pantalon :

 

Ourlet : (n.m) Il désigne la couture du bas du pantalon. Un ourlet simple peut se réaliser en repliant sur elle-même la partie inférieure du pantalon vers l’intérieur. L’ourlet est généralement cousu avec un point invisible pour constituer une finition sur les pantalons de costume ou les pantalons en flanelle.

8_ourlet

Revers : (n.m) Celui-ci désigne également la partie basse de votre pantalon mais il se réalise en repliant le tissu vers l’extérieur contrairement à l’ourlet. Il y a deux types de revers : le retourné machine, comme son nom l’indique il est réalisé avec la machine à coudre. Sa taille peut varier entre 2,5 cm et 5cm, même si certains s’amusent à le faire monter jusqu’à 6 voir 10cm (sur des jeans Selvedge). Où le revers retourné main, celui-ci est beaucoup plus aléatoire en terme de taille puisqu’il est fait à la main, donc par vous même.

9_revers

Pinroll : (n.m) Désigne une technique de revers serré au niveau de la cheville. Très prisé par les fanatiques de sneakers, le Pinroll est très populaire sur les réseaux sociaux ainsi qu’à l’international. Destinée à mettre en valeur vos chaussures, cette technique permet de relever et resserrer son pantalon, et ainsi de dévoiler ses chevilles. Cette technique est généralement utilisée sur les jeans, c’est une sorte de revers plus serré au niveau de la cheville.

10_pinroll

La toile du pantalon

 

Flanelle : (n.f.) Cela signifie que le tissu a été frotté et pressé pour obtenir cet aspect feutré et un toucher plus doux. Le petit plus, cette technique emprisonne de l’air dans le tissu, ce qui l’aide à nous protéger contre le froid. La flanelle est souvent faite de laine mais vous pouvez en trouver certaines en coton. D’ailleurs, notre Flanelle est comme son nom l’indique, en flanelle de laine, c’est pourquoi ils sont si chauds en hiver !

11_flanelle

Selvedge : (n.m.) Le Selvedge fait référence à la finition sergé d’un jean . C’est une finition uniforme d’un tissu à son extrémité qui forme un liseré et permet de renforcer le jean en apportant de la solidité. Les bords du denim non-selvedge ne sont pas terminés proprement, ils sont surpiqués, et peuvent donc facilement s’effilocher.

12_selvedge

Oz : (n.m.) Abréviation de “Ounce”, en anglais. Cette mesure permet de renseigner le poids de la toile de jean (13 oz, 11 oz…). Donc plus le grammage est élevé, plus la toile denim est épaisse et lourde.

13_oz

Brut : (n.f.) Cela signifie que la toile denim du jean n’a pas été traitée après confection. Elle est donc dans son état naturel, brut. C’est-à-dire que sa couleur ou son aspect n’ont pas été modifiés. Ainsi, une toile brute se délaver au fil du temps selon la façon dont elle est portée, pour créer un jean unique.

14_brut

Chiné : C’est un tissu dont les fils ont été teint en différentes couleurs afin de former un dessin sur le tissu une fois les fils tissés. C’est une technique très ancienne, mais en vogue seulement depuis les années 1930. Il était anciennement utilisé sur la soie, mais de nos jours il est utilisé sur tous types de tissus.

15_chiné

La coupe du pantalon

 

Les quatres coupes les plus répandues :

 

La coupe slim : (adj.) sa taille est droite aux hanches, avec une ligne resserrée et proche tout au long de la jambe ainsi qu’une petite ouverture de jambe. Attention, le tissu ne doit tout de même pas mouler la jambe (dans ce cas on est plutôt sur une coupe que l’on appelle Skinny, principalement retrouvée chez la femme).

16_coupe-slim

La coupe droite : (adj.) caractérisée par une ligne de jambe droite de la taille aux chevilles, elle convient particulièrement aux hommes aux cuisses larges. Attention toutefois à ne pas le choisir trop grand ou trop long pour ne pas tasser la silhouette ! Cette coupe s’adapte à toutes les morphologies, petites ou grandes. C’est aussi la forme à privilégier si vous êtes un peu fort.

17_coupe-droite

La coupe carotte : (adj.) ample au niveau des cuisse, pour s’affiner à partir du genou. Comme son nom l’indique, cette coupe a la particularité d’avoir une forme proche de celle de la carotte. C’est une coupe particulièrement confortable et qui s’adapte à plusieurs types de morphologie : des cuisses les plus fines aux plus épaisses.

18_coupe-carotte

La coupe semi-slim : (adj.) Ajustée aux cuisses, mais droite sur les mollets, cette coupe est la coupe qui met en valeur la plupart des silhouettes. Elle va ainsi mettre les fesses en valeur, allonger et affiner la silhouette. Chez LePantalon, nous utilisons uniquement celle-ci. Eh oui chez nous la coupe est unique !

19_coupe-semi-slim 

S’il vous reste des interrogations sur le pantalon, n’hésitez pas à demander à Stephen et Guillaume en boutique, ou à Paul par mail ou sur les réseaux sociaux !

7 Commentaires

  • Reply Blog LePantalon : Des tissus exceptionnels 2 février 2018 at 12 h 03 min

    […] pas ce que veut dire « selvedge », consultez le petit lexique du pantalon ici. Pour faire simple, le bord du tissu de notre Jean est fini au cours du tissage même. Cela le rend […]

  • Reply Blog LePantalon : Plutôt choisir un ourlet ou un revers ? 26 mars 2018 at 11 h 26 min

    […] Nous allons prendre le temps de répondre à cette question. Mais tout d’abord, nous vous invitons à jeter un œil à notre lexique. […]

  • Reply Blog LePantalon: De nouvelles idées pour porter le Flanelle ! 11 avril 2018 at 11 h 01 min

    […] mais avec une finition différente sur son pantalon, cette fois c’est un ourlet. Notre Lexique est à votre disposition si vous souhaitez apprendre la définition de certains mots de vocabulaire […]

  • Reply Blog LePantalon: Comment entretenir son Jean Brut ? 11 mai 2018 at 10 h 38 min

    […] Vous venez de vous acheter un Jean Brut et vous ne savez pas comment le laver ? LePantalon vous donne tous les conseils et astuces nécessaires pour entretenir votre Jean Brut afin qu’il dure le plus longtemps possible ! Si certains mots de l’article vous semblent un peu technique, n’hésitez pas à jeter un œil à notre Lexique. […]

  • Reply Blog LePantalon : Deux de nos ateliers et leurs confections ! 30 mai 2018 at 9 h 52 min

    […] si vous ne comprenez pas certains termes techniques, n’hésitez pas à consulter notre petit lexique que nous mettons régulièrement à […]

  • Reply Blog LePantalon: Comment entretenir son Jean Brut Selvedge ? 5 juin 2018 at 10 h 39 min

    […] avez déjà dû entendre parler du mot “Selvedge”, sûrement dans notre Lexique ou notre fiche produit. Tout d’abord, il ne faut pas confondre le denim Brut et le […]

  • Reply Blog LePantalon : Comment porter le Jean Brut Selvedge ? 14 septembre 2018 at 10 h 23 min

    […] Vous trouverez une définition détaillée dans notre Lexique. […]

  • Laisser un commentaire

    On vous conseille aussi