Le pantalon à travers les âges

9 mai 2016
le-pantalon-a-travers-les-ages

Créé par les chinois pour monter à cheval, le pantalon est longtemps resté l’apanage des hommes. S’il était déjà l’un des symboles des révolutionnaires, le pantalon est aussi devenu l’emblème de l’émancipation féminine. Plus qu’un vêtement du quotidien, le pantalon a longtemps joué son rôle dans l’Histoire.

 

Du vêtement de cavalier à celui de tous les jours

Si l’on sait que certains hommes du Néolithique portaient déjà ce qui ressemblait à des jambières 3200 ans avant Jésus Christ, les premiers pantalons avec un entrejambe proviennent de l’antiquité chinoise. Conçus pour monter à cheval, les plus vieux pantalons découverts à ce jours sont datés d’entre le XIIIe et le Xe siècle avant J.-C.

Dans le reste du monde antique, l’apparition du pantalon est également liée à la domestication du cheval. Toutes les civilisations antiques, sauf les Grecques et les Romains, portent le pantalon. Si les Romains voient dans le pantalon un symbole barbare, ils finissent par en attester l’utilité. L’armée l’adopte suivie de la société civile au IIIe siècle.

le-pantalon-a-travers-les-ages_1

C’est au XVIe siècle seulement que le pantalon fait réellement son apparition en Europe. Au Moyen-Age, les hommes portaient des chausses, sortes de jambières jointes dans le dos. L’évolution de la mode amena ensuite les couturières à inventer la braguette, donnant naissance aux pantalons que nous connaissons aujourd’hui.

A la Révolution, le pantalon devient un symbole politique. En 1788, les travailleurs en pantalon se baptisent les « sans-culottes » par opposition à la noblesse qui, par soucis de mode, porte des culottes.
Le pantalon devient un indispensable du vestiaire en 1830 seulement, notamment en Angleterre où il devient très rapidement le bas le plus porté par l’homme.
L’histoire du pantalon pour homme se décline ensuite en fonction des modèles et des coupes, chacun symboles d’une époque et d’une mode, aujourd’hui emblèmes des tendances et des styles.

 

Le pantalon symbole d’émancipation féminine

Il n’est pas possible d’évoquer l’histoire du pantalon sans parler du rôle qu’il joua dans l’émancipation féminine.

Si les femmes persanes portaient déjà le pantalon, ce vêtement fut très longtemps réservé à la gente masculine. Durant la Révolution Française, une loi oblige les femmes désirant porter des pantalons à se déclarer à la police. Le pantalon chez les femmes n’est toléré que pour celles faisant un métier d’homme.

le-pantalon-a-travers-les-ages_2

C’est finalement le sport qui permettra aux femmes de porter des pantalons. Les aviatrices et les cyclistes se montrent en public en pantalon, provoquant très souvent de mauvaises retombées médiatiques. En 1930, trois actrices, Marlène Dietrich, Greta Garbo et Katharine Hepburn choquent le tout Hollywood en portant régulièrement des pantalons et même le smoking, démarrant ainsi la démocratisation du pantalon chez les femmes. A l’après-guerre, il est socialement accepté pour les femmes de porter un pantalon pour des activités de loisirs ou de jardinage. En 1960, Le couturier Yves Saint Laurent entérine définitivement la dictature de la jupe en Europe, faisant du pantalon pour femme un véritablement vêtement de mode que toutes s’arrachent.

Pourtant, encore aujourd’hui certains pays interdisent le port du pantalon chez les femmes. Au Soudan par exemple, une femme en pantalon est punie de quarante coups de fouet.
L’histoire du pantalon en a souvent fait un symbole, il demeure aujourd’hui l’un des vêtements les plus portés. Les modes le revisitent chaque année pour le plaisir de tous.

Longue vie au pantalon !

Retrouvez tous nos pantalons sur notre e-shop !

On vous conseille aussi